La série Corto Maltese

Les 1ères planches

Strip couleur BD corto Maltese Corto Maltese apparaît pour la première fois en juillet 1967 dans le magazine italien Sgt Kirk. Il est le personnage secondaire d’un long récit composé de 163 planches intitulé La Ballade de la mer salée.
Le récit paraît en France en 1973 dans France-Soir. Corto se présente sous les traits d’un marin aventurier, énigmatique et charismatique, qui se définit lui-même comme un « gentilhomme de fortune », et qui traverse avec désinvolture l’histoire du début du XXe siècle.



Magazine Pif Gadget Entre 1970 et 1973,le marin réapparaît dans l’hebdomadaire français Pif Gadget.Cette fois-ci en tant que héros principal d'une série d’histoires courtes (20 planches).
À partir de 1973, les aventures de Corto Maltese sont éditées en albums par Casterman., Les 21 épisodes de Corto parus dans Pif Gadget sont regroupés en quatre albums en noir et blanc: Sous le signe du Capricorne — édition originale de 1979 en noir et blanc, Corto toujours plus loin (1979), Les Celtiques (1980) et Les Éthiopiques (1978)...

En 1974, Corto Maltese en Sibérie (Corto sconta detta arcana) est publié dans le mensuel italien Linus.



Magazine A suivre Casterman En France, en 1978, les éditions Casterman publie à leur tour Corto maltese en Sibérie dans le numéro 3 du mensuel À suivre.

En 1979, Pratt achève un premier cycle de « ballades au bord du rêve » de son héros avec la Maison dorée de Samarkand , publié également dans À suivre.


À la fin des années 1970, Corto Maltese est devenu un personnage phare de la bande dessinée.
Pratt a crée un personnage séduisant, rêveur et mélancolique, qui touche un très vaste public.
Pratt entreprend alors un album retraçant la genèse de son héros, intitulé La Jeunesse de Corto (La Giovinezza), publié en 1981 dans le quotidien français le Matin.
Puis en 1986, il replonge Corto Maltese du côté de Buenos Aires, en Argentine, où il a passé une partie de sa vie, dans une aventure intitulée Tango.
L’année suivante, Pratt amorce une descente irréversible vers le pays des songes avec Les Helvétiques (Elvetiche). Enfin son dernier album, , conçu en 1988, marque « le retour de l’aventure aventureuse » selon les propres termes de l’auteur et met un terme à une exceptionnelle saga emblématique.


Les Albums couleurs

Strip BD Corto Maltese La mise en couleur des albums de la série Corto Maltese n'a pas été faite à l'origine de la série. Elle est intervenue que plus tard sous l'impulsion de Pratt à partir de 1990.
Sous le signe du Capricorne est réédité en couleurs sous la forme de 2 albums intitulés Suite caraïbéenne (1990) et Sous le drapeau des pirates(1991).
Sa coloriste, Patrizia Zanotti aujourd'hui détentrice de droits sur l'oeuvre de Pratt , a, par sa compétence et sa compréhension de l'univers de Pratt, su donner de la couleur sans dénaturer les planches et le trait en noir et blanc.


L'ordre de présentation retenu ici est celui de la chronologie du récit des aventures de Corto Maltese qui se déploient de 1905 à 1925.
Il est différent de l'ordre de publication de la série mais plus intéressant d'un point de vue narratif pour découvrir l'oeuvre majeure de Pratt.
Les albums couleurs en Français ont été publiés par les éditions Casterman , sont listés ici, la période historique couverte par le récit, le titre et la date de leur première édition chez Casterman.

Pour chaque album, il est fait une introduction aux lieux, aux dates et aux protagonistes de l'aventure et à l'intrigue sortie de l'imaginaire de d'Hugo Pratt.
Se situer sur les traces de Corto permet de rentrer pleinement dans l'univers imaginaire de Pratt.

Sources : Bedetheque.com, MSN Encarta,
                Wikipédia & Choupy26


2009-2010 Choupy26 sous réserve d'autorisation de Cong Sa copyright ©