Album : La Ballade de la mer salée



La Ballade de la mer salée est chronologiquement la 2e aventure de Corto Maltese. Elle succède à La Jeunesse.
Cependant, c'est dans cette histoire que le héros fit sa toute première apparition, en Italie, en juillet 1967.
Le récit se déroule dans les Mers du Sud de novembre 1913 à janvier 1915.

Info édition : avec jaquette n° 3434

Premières publications dans la
presse

  • • En Italie : Una ballata del mare salato
    paraît dans le n° 1 de juillet 1967 de la revue
    Sergente Kirk. Absente dans les n° 2 et 3,
    elle reprend dans le n° 4 d’octobre pour
    se terminer dans le n° 20 de février 1969.

  • • En France : La Ballade de la mer salée
    paraît le 3 juillet 1973, dans le journal
    France-Soir — alors premier quotidien national —
    où l'aventure fait l'objet d'un feuilleton
    jusqu'au 16 janvier 1974.

  • • En juin 1974, Phenix, revue internationale de
    la bande dessinée, prend la relève en republiant
    le récit dans son n° 38, sous le titre quelque peu
    déformé de : La Ballade sur la mer salée.
    Après 3 numéros, le magazine qui connaît des
    difficultés économiques, cesse de paraître,
    laissant le récit inachevé.

Les albums

Édités chez Casterman

  • • 1975 - édition noir et blanc en album broché.
    Prix de l’œuvre réaliste étrangère au Festival
    d'Angoulême 1976.

  • • 1986 - édition noir et blanc en format poche
    dans la collection « J’ai lu BD ».

  • • 1989 - édition reliée en couleurs avec des
    documents et aquarelles de Hugo Pratt.

  • • 1991 - réédition reliée en couleurs avec des
    documents et aquarelles de Hugo Pratt.

  • • 2001 - réédition brochée en noir et blanc.

  • • 2006 - édition couleurs de petit format
    (14 X 21) série mini Corto.
  • • 2007, édition reliée en noir et blanc, couverture toilée, grand format (32 x 41 cm).

    Album La ballade de la mer salée Sortie le 2 juillet 2007 pour commémorer les 40 ans de la toute première apparition de Corto Maltese, le 10 juillet 1967, en Italie, dans la revue Sergent Kirk, ainsi que les 120 ans de sa naissance, le 10 juillet 1887, à Malte.

    Il ne faut pas se méprendre en lisant le titre d'un œil distrait. Pratt, ne nous invite pas à une promenade. Ballade a bien deux « L ». Point de flânerie donc. Ce récit a le souffle d'une épopée et s'apparente davantage à la chanson de geste.

    Au fil des cent soixante et quelques planches qui composent ce récit hors norme, il sera question d’intrigues, de trésor, de cannibales ou du conflit qui s’annonce entre grandes puissances, mais aussi bien sûr, d’honneur et d’amitié.

    L’histoire, pleine d’humanité, racontée ici par Pratt, révèle l’empreinte de ses grands inspirateurs littéraires – Stevenson, Conrad, Melville -, en faisant vibrer comme personne la fibre de l’aventure.

    Plus de quarante ans après sa conception,
    La Ballade de la mer salée demeure une œuvre fondatrice de la bande dessinée moderne, tant par sa puissance graphique et son ampleur narrative que par l’originalité de son traitement.


    Sources : Wikipédia & Choupy26


    2009-2010 Choupy26 sous réserve d'autorisation de Cong Sa copyright ©