Aventure : Le coup de grâce



«Si je désire une eau d'Europe,
c'est la flache Noire et froide
où vers le crépuscule embaumé
Un enfant accroupi plein de tristesse,
lâche
Un bateau frêle comme un papillon de mai.»

C’est sur ces quelques vers, extraits du Bateau ivre, d’Arthur Rimbaud, que s’ouvre ce 2e épisode des Ethiopiques.

Un jour de septembre 1918, dans un fortin, de la région de Djibouti, Corto Maltese diserte avec le capitaine Bradt sur ce poète, jadis marchand d’armes dans la région.

Cush est las d’attendre et veut repartir. Pour une futilité, l’officier britannique s’en vient à l’humilier en le fouettant et en le chassant du fort.

Corto lui assure que le guerrier n’en restera pas là.

En effet, les derviches rebelles de Mad Mullah attaquent par surprise et prennent d’assaut le fortin pour se saisir du capitaine Bradt.



Sources : Wikipédia & Choupy26


2009-2010 Choupy26 sous réserve d'autorisation de Cong Sa copyright ©